Le thé et la réduction du risq

Intégrer la consommation régulière de thé dans le cadre d’un mode de vie sain peut aider à maintenir un coeur en santé. De nombreuses études effectuées sur la population partout dans le monde ont démontré que la consommation de thé est liée à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires.

Deux récentes méta-analyses portant sur les données issues des études épidémiologiques antérieures sont arrivées à la conclusion que la consommation régulière de thé noir a des effets bénéfiques. Une de ces analyses, publiée en 2003 dans la revue européenne de nutrition clinique European Journal of Clinical Nutrition, a examiné la relation entre l’ingestion de flavonoïdes d’origine alimentaire et les décès attribuables aux maladies du coeur.

Le thé est une source importante de flavonoïdes, composés possédant de fortes propriétés antioxydantes qui neutralisent les dommages causés aux cellules par les molécules des radicaux libres que l’organisme produit naturellement

En utilisant les résultats de sept études antérieures, les chercheurs ont démontré que le risque de décès par maladie coronarienne était réduit de 20 % chez les personnes qui se trouvaient dans le tiers supérieur, le groupe de personnes ayant la plus forte consommation de flavonoïdes d’origine alimentaire, par rapport à celles du tiers inférieur.

L’autre méta-analyse a procédé à l’examen de 17 études sur la santé de la population réalisées entre 1996 et 2000 et portant sur le lien entre la consommation de thé et les maladies cardiovasculaires. Publiée en 2001 dans la revue américaine d’épidémiologie American Journal of Epidemiology, cette analyse indique que le taux de crises cardiaques diminuait de 11 % chez les personnes buvant trois tasses de thé par jour.

Event and Course Calendar

find a tea retailer button

Joignez-vous à l'Association du thé du Canada

Subscribe to the Tea Association of Canada's Tea Sommelier program updates

the perfect tea gift