Feuillet de documentation à propos des traditions du thé

Traditions du thé en Chine

Le thé a joué un rôle important dans l’histoire, la culture et l’économie de la Chine. Dans la Chine ancienne, le thé était considéré comme l’une des sept nécessités quotidiennes et sa consommation était très répandue. Les méthodes de préparation et de dégustation du thé et les occasions de le consommer propres à la culture chinoise sont uniques. Même de nos jours, le thé est souvent un élément fondamental tant des rencontres décontractées que des cérémonies protocolaires.

En plus de sa consommation quotidienne, plusieurs circonstances particulières offrent l’occasion de préparer et de déguster le thé. Dans la société chinoise, la coutume veut que les jeunes manifestent leur respect pour leurs aînés en leur offrant une tasse de thé. La dégustation du thé est un aspect clé des réunions familiales et il est aussi un moyen souvent utilisé pour présenter des excuses. Une personne offre ses excuses formelles à une autre en lui versant du thé, un geste qui représente le regret et la soumission.

Le thé fait partie des cérémonies du mariage traditionnel chinois. Au cours de la célébration, les mariés s’agenouillent face à leurs parents, leur servent du thé et leur expriment leur gratitude. Habituellement, les parents boivent une petite portion du thé, puis remettent au couple une enveloppe rouge – symbole de chance.

En plus d’être une boisson, le thé est aussi utilisé en médecine traditionnelle chinoise et pour cuisiner.

Le thé à l’anglaise

La coutume sociale du thé en après-midi a été introduite au début du XIXe siècle par Anne, la septième duchesse de Bedford. Elle invitait des proches à boire du thé et manger des sucreries et des canapés en après-midi afin de couper la longue attente entre le petit-déjeuner et le repas du soir.

Ce rituel s’est répandu en Angleterre et en Amérique du Nord et est rapidement devenu une tradition de l’après-midi qui perdure encore aujourd’hui. La version moderne du thé en après-midi que proposent les salons de thé et les cafés à la mode offre une grande variété de thés de qualité et d’amuse-gueules raffinés.

Le thé russe

Chez les Russes, la tradition du thé remonte au début du XVIIe siècle, lorsque l’ambassade de Chine a offert au tzar un coffre de thé. Cette boisson est alors devenue très populaire en Russie, où sa chaleur proposait un antidote idéal au climat rigoureux de ce pays.

Le samovar, qui associe une bouilloire et une théière, était un élément fondamental de nombreuses maisons russes. Il chauffait toute la journée et l’on pouvait en tirer jusqu’à 40 tasses de thé par jour. Le thé russe est généralement une infusion très concentrée, que l’on adoucit avec de généreuses quantités de sucre, de miel ou de confiture.

Le thé en Amérique du Nord

En Amérique du Nord, les premiers salons de thé virent le jour dans la ville de New York, à la fin du XVIIe siècle. Ils étaient souvent construits autour de sources thermales, desquelles on pompait l’eau chaude naturelle pour infuser le thé. À la fin du XIXe siècle, le service du thé en après-midi est devenu un classique de nombreux hôtels chics. Au Canada et aux États-Unis, les salons de thé représentent l’élégance des hôtels haut de gamme.

À l’orée du XXe siècle, on servait le punch au thé, du thé froid habituellement agrémenté d’alcool. Le thé glacé est apparu en 1904, lors de l’exposition universelle de Saint-Louis, Missouri, quand l’Anglais Richard Blechynden a ajouté des glaçons dans le thé chaud qu’il tentait en vain de vendre. Dans la chaleur accablante du Sud, ce nouveau breuvage rafraîchissant fit fureur, et sa popularité n’a cessé de croître depuis.

La cérémonie japonaise du thé

La cérémonie du thé est un rituel complexe unique lors duquel un maître chevronné prépare solennellement le matcha, du thé vert réduit en poudre, et le sert à un petit groupe d’invités, dans un endroit paisible.

Cette tradition, fortement influencée par le bouddhisme zen, est apparue à la fin du XXIIe siècle. La cérémonie japonaise va au-delà de la dégustation du thé : c’est une forme d’art. Avant de pouvoir effectuer les cérémonies, les maîtres de thé doivent étudier pendant de nombreuses années.

Le thé chai indien

« Chai » est le nom hindi du thé et il désigne habituellement un thé épicé additionné de lait, originaire de l’Inde, qui gagne en popularité partout dans le monde. Le chai est généralement constitué de thé noir, de lait, d’une combinaison d’épices, notamment la cardamome, la cannelle, le gingembre, le clou de girofle et le poivre, ainsi que d’un édulcorant.

En Inde, le chai est plus populaire que le café, et sa consommation fait partie intégrante de la vie. D’innombrables commerçants en vendent dans la rue, et dans de nombreuses maisons, une théière de chai reste au chaud tout au long de la journée.

Event and Course Calendar

find a tea retailer button

Joignez-vous à l'Association du thé du Canada

Tea for your health subscription button

Subscribe to the Tea Association of Canada's Tea Sommelier program updates