Le Kenya

Le nom “Kenya” est synonyme d’aventures qui nous font rêver. C’est la terre qu’Ernest Hemingway a rendue célèbre avec ”The Green Hills of Africa” la terre le plus souvent associée avec le safari et la chasse aux grands fauves. Mais, aujourd’hui, les safaris sont armés d’appareils photos non pas de fusils. Le Kenya, pays d’une beauté sans pareille et de grand contraste, est une république indépendante et, tout comme le Canada, est membre du Commonwealth.

Rolling hills of tea in Kenya

 

Situé en Afrique orientale, de chaque côté de l’équateur, et bordée à l’Est par l’océan indien, ce pays a une superficie totale de 224 960 milles carrés (582 646 kilomètres carrés) et une population de plus de 12 millions d’habitants.

Le Kenya est devenu indépendant en 1973 avec Jomo Kenyatta, qui est aussi l’auteur du livre bien connu intitulé, Facing Mt. Kenya (livres Vintage, N.Y., 1965) dans lequel il discute du passé et de l’avenir de ce pays. Ce titre rappelle, naturellement, le fameux Mont Kenya recouvert de neiges éternelles, bien qu’il soit situé à proximité de l’équateur.

Le thé a été introduit au Kenya en 1903 par G.W.L. Caine et l’exploitation commerciale commença au cours des années 1930. Malgré un ralentissement en 1933, dû à un marché faible, le thé est aujourd’hui une des plus importantes cultures commerciales.

Le Kenya possède à la fois de vastes et de petites exploitations. Hissé au premier rang des producteurs africains de thé en quadruplant ses exportations au cours de la dernière décennie, le Kenya est également un grand consommateur de cette boisson.

Tea fields in Kenya

 

Le Comité du thé du Kenya et l’Institut des recherches sur le thé travaillent constamment pour aider l’industrie et l’entrée de devises étrangères y contribuent également.

Event and Course Calendar

find a tea retailer button

Joignez-vous à l'Association du thé du Canada

Subscribe to the Tea Association of Canada's Tea Sommelier program updates

the perfect tea gift